11 ans d’échanges

Une amitié qui résiste au temps

Robin McMahon et Jean-Claude Labeye

Robin McMahon et Jean-Claude Labeye (ⒸTellitweb)

En juillet 1998, une jeune Liégeoise, Valérie Boland, se rend en Caroline du Nord, afin d’y assister son oncle dans le cadre des jeux paralympiques. Là-bas, elle est hébergée dans une famille d’accueil, où elle fait la connaissance d’un professeur de français, Robin Mc Mahon. Cette dernière lui confie qu’elle souhaiterait correspondre avec un professeur d’anglais issu d’un pays francophone et Valérie Boland la met en relation avec Jean-Claude Labeye, un professeur d’anglais de St Benoit-St Servais, à Liège.

Une même vision de l’enseignement

C’est l’éclosion d’internet et les deux enseignants entament une correspondance électronique de manière régulière. En constatant que leur vision de l’enseignement d’une langue étrangère est assez semblable, ils décident de faire correspondre leurs élèves entre eux. Dès septembre 2000, un premier échange est mis sur pied et un groupe d’Américains séjourne à Liège pendant une semaine en mars 2001. Chaque étudiant est accueilli dans la famille de son correspondant, y découvre un environnement différent et partage le quotidien d’une famille belge. L’expérience est un succès et un voyage en Caroline du Nord par un groupe d’étudiants belges est envisagé pour 2002. Cependant, avec le traumatisme engendré par les attentats de septembre 2001 et ses conséquences sur la sécurité du transport aérien vers les USA, le projet ne sera concrétisé qu’en avril 2003. Les Liégeois sont accueillis très chaleureusement par leurs homologues américains et découvrent la charmante ville universitaire de Chapel Hill. Ils ont l’occasion d’être confrontés à un système d’enseignement parfois surprenant, tant il est différent de celui prodigué en Belgique. Ils termineront leur séjour par une visite de Washington.

Tous les ans depuis 2006

Ce deuxième échange permet le renforcement des liens d’amitié entre les deux écoles et cela malgré un sentiment antiaméricain naissant parmi la population européenne à l’égard de la politique de l’administration Bush. Sept autres expériences du même type sont organisées en 2004, 2006, 2007, 2008,  2009, 2010 et 2011. Le séjour des Belges en 2010 sera pratiquement doublé par la grâce d’un volcan islandais qui a gravement perturbé le trafic aérien cette année-là.

En 2012, c’est le tour des Belges de se rendre en Caroline du Nord, avec un crochet par Chicago et la Virginie.

Bref, une nouvelle opportunité pour les élèves de s’enrichir linguistiquement, culturellement et humainement grâce à cette amitié belgo américaine qui a su résister au temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :